1997 – Le Petit Creux

De 4 à 9 ans

Création de 1997

 

Le propos

Au commencement… on était bien… bien au chaud, tout en rond, dans le creux d’un cocon, et puis Bang!

On est né chacun avec un nez et tout ce qu’il faut pour respirer, pour sentir, pour découvrir. Depuis ce jour, on voudrait voyager, voir ce qu’il y a plus loin et même au-delà… Seulement voilà : moi, je veux aller par ici et toi par là, moi par en haut, toi par en bas ; il faudrait donc se séparer!
Quoi? Se quitter? Alors qu’on a toujours été collés? Les vides et les pleins de l’existence transportés à la scène avec humour et imagination… Bon appétit!

Dans une scénographie amusante et efficace, deux bébés-clowns s’enfoncent avec insouciance dans les méandres de la problématique du lien. Ce thème riche en aventures, affrontements et amnisties de toutes sortes, le Théâtre du Copeau l’explore de fond en comble, dans un esprit ludique propre à rencontrer la sensibilité des petits enfants.

Malgré cet esprit frais et son caractère non pédagogique, le spectacle explore le thème avec finesse. S’ils situent l’action dans le monde des petits, les costumes et la scénographie n’empêchent pas la problématique de s’étendre aux autres époques de la vie et il est clair que ce qui se vit là ne concerne pas que les bébés.

Fondé sur un travail quasi non-verbal, le jeu des acteurs témoigne d’une observation minutieuse de la réalité et, s’il stylise la vie et la traite de manière amusante, le travail clownesque en fait ressortir les côtés graves voire tragiques.

Distribution

Scénario et mise en scène : Ariane BUHBINDER

avec :
Valérie JOYEUX
Vincent RAOULT

Scénographie :

Geneviève PERIAT
Maurice VAN DEN BROECK
Roberto OLIVERO
Sylvie VAN LOO

Costumes:  Sylvie VAN LOO

Conception sonore : Gauthier LISEIN

Eclairages : Maurice VAN DEN BROECK

Régie : PHILIBERT

 

Presse

« Un choix de thème qui cible bien l’univers et les préoccupations des tout-petits : tiraillement entre le désir de grandir et celui de rester dans un état de fusion, apprentissage des notions de territoire et des jeux de pouvoirs autour de la nourriture.»
Colette TOUSSAINT, Le Ligueur.

« Les enfants présents entrent dans une histoire, prévue pour les 4-9 ans, en un moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire. Une création subtile, intelligente, sensible, clownesque avec justesse, comique et attachante, habillement menée par ses interprètes et pareillement mise en scène par Ariane Buhbinder.»
Pascale HAUBRUGE, Le Soir.


Comments are closed.