2003 – Le Simplomatipique

De 6 à 12 ans

Spectacle présenté aux Rencontres de Huy 2003

Prix de la Province de Liège à Valérie Joyeux pour son interprétation lors des
Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy 2003

Le propos

« On invente quelque chose, on n’invente pas quelqu’un…? » Dans son laboratoire, le professeur Niets Nek Narf vous invite à découvrir, dans le plus grand secret, son bijou, son chouchou… le fruit de son génie ! Tentez de suivre ce savant délirant sur les sentiers mystérieux de la création, à l’aide de cette petite machine qu’il y a dans chacune de vos têtes et qui crée l’imagination…

 

Distribution

Mise en scène : Véronique DUMONT
Décor : Sophie CARLIER, Maud GERARD, Maurice VAN DEN BROECK
Distribution :
Valérie JOYEUX
Vincent RAOULT
Philibert VAN HORLE
Musique : Vincent RAOULT
Costumes : Odile DUBUCQ
Eclairage : Maurice VAN DEN BROECK
Régie : Pilibert VAN HORLE
Assistante : Fanny POISSON

 

Presse

« Le Théâtre du Copeau explore le monde de la science avec un charme irrésistible. Son « Simplomatipique », du nom farfelu d’un robot improbable, est une comédie bien ficelée, déguisée en une sorte de conférence… accessible dès 6 ans ! Rien que pour nous, le professeur Niets Nek Narf (joué par une hilarante Valérie Joyeux) va dévoiler un être de sa création (Vincent Raoult, très fair-play), robot qui a peu à peu acquis son indépendance d’âme et d’action. De la simple marionnette au bonhomme autonome, la marche de la science est certes ferme et décidée, mais pas sans conséquence. Si le robot peut penser, parler et réagir librement, qu’est-ce qui le distingue vraiment de son maître ? Le duo nous livre quelques jolis pas de deux, délire abondamment sur les notions scientifiques et se paye même le luxe d’une fin romantique. Aux manettes, la mise en scène de Véronique Dumont donne à l’ensemble un peps énergétique.»

Le Soir – Laurent ANCION

«C’est drôle, pétillant, déjanté, inventif, rythmé de bout en bout. Un divertissement qui rayonne d’énergie et suscite la sympathie. L’air de rien, l’éloge du hasard et de l’imagination, l’invitation à la joie de vivre, au plaisir de créer et grandir.»

Le Ligueur- Philippe MATHY ANCION

Comments are closed.